l'agression

Publié le par jpou

Hier soir, alors que j'étais avec ma femme dans un parking du centre ville de Genève, pour rejoindre notre voiture; je vois débarquer un individu assez louche, entre 20 et 25 ans genre mal habillé, mal rasé,etc, qui file droit sur nous.

Je fais semblant de ne pas trop le voir, mais ma femme ne l'a pas vu arriver, du coup, il nous barre la route, je le regarde, et je vois a ses yeux qu'il est complètement défoncé... héroïne, probablement....

Il m'interpelle "Oh, tu peux me rendre un service?"
Alors déjà, je déteste qu'on me tutoi, et ensuite, c'est le genre de gars qui va me demander du fric, et m'arracher le portefeuille des mains pour partir en courant avec.

"Non, désolé". J'accélère le pas pour rejoindre la voiture qui est à 50 m de la. Et la, le type a commencer a me balancer une salve d'insultes, que je n'ai pas envie de répéter. Au bout d'un moment, je me retourne:

"Tu veux quoi? Des clopes? Du fric? j'ai rien sur moi".

Le gars réfléchi... "Non, je veux téléphoner"
Mais bien sur... passer un appel sur un réseau GSM alors qu'on est au 3ème sous sol d'un parking....
"Non! Je te passe pas mon téléphone."

J'ouvre la voiture, et je vois le gars qui se précipite sur la poignée. De justesse, je referme la portière, et le gars se met à râler.

"M'en fiches, je monte dans ta voiture tant que tu m'as pas donné ton téléphone".
La, je fais le tour, et je me retrouve nez a nez avec lui devant le coffre de la voiture.
Je sens que le gars est prêt a en venir aux mains, il me regarde et se rends compte que je le fais deux fois en hauteur et en largeur. (et je pense que c'est ce qui m'a sauvé sur ce coup la. )

"Maintenant, du dégages, et tu nous fiches la paix"... le gars complètement hagard continue à me regarder et cherche ses mots.
J'en profite, je rouvre rapidement la voiture, ma femme monte devant, puis je referme.
Le type essaye d'ouvrir une portière, mais c'est verrouillé. Il commence alors a se mettre derrière le coffre pour m'empêcher de sortir.

J'enclenche la marche arrière, et fait semblant de donner un grand coup d'accélérateur. ça marche, le gars s'écarte. Au même moment, une autre voiture arrive dans le parking, et assiste à la scène. Le drogué arrache mon essuie glace arrière, le fait tomber par terre et s'en va.

Le calme retombe... Ma femme récupère l'essuye glace et on rentre a la maison, sonné, et tremblants.

Publié dans Histoires de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Ah c'est sûr, jamais agréable ce genre de situation. Au moins t'avais la chance d'être suffisament carré face à lui. Moi les fois où je me suis fait agressé, c'est pas mon gabarit poids plume qui les a impressionés...Allez, bon courage.
Répondre
J
<br /> Merci.<br /> Content de te revoir par ici. Je suis allé faire un saut chez toi hier. Sympa tes derniers portraits<br /> <br /> <br />
M
Eh ben.... c'est pas très bien famé Gland... Plus de peur que de mal mais j'imagine que c'est pas agréable... Je suis contente de savoir que tout va bien, vous me manquez les amis!
Répondre