De l'autre coté du RöstiGraben

Publié le par jpou

 

Mais qui est ce qui m'a fichu un titre pareil vous demandez vous? Je comprends, c'est toujours très douloureux au début.

 

Qu'est ce donc que le Röstigraben?

Pour le comprendre, remontons en 1291.

 

A cette époque ci, la Suisse n'existe pas. Par contre, le châtelain du coin, s'amusait à persécuter de pauvres petits paysans habitants les régions de Switz, Uri et Nidwald (L'actuelle Suisse du milieu).

 

Bref, nos gentils payos signent un pacte de non-agression mutuelle et perpétuelle : Dixit, on vit chacun dans son coin, on arrête de se taper dessus pour garder nos forces quand le grand méchant du coin viendra essayer de nous piquer nos récoltes.

Ca y est, la Suisse était née!

 

Quelques siècles plus tard, le nombre de cantons signataires s'élève à 26 (Bon, y a même des histoires de demi-cantons, allez pas chercher à comprendre, au bout de 4 ans, suis toujours perdu. M'enfin, pour les fans d'héraldique, allez jeter un œil ici : http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/regionen/regionalportraets.html)

 

Le truc, c'est que la mentalité de base, est restée: on vit chacun dans son coin, on évite juste de se taper dessus pour lutter contre l'envahisseur. (I.E. L’union européenne. Si, si, regardez ce trou en forme de Suisse sur les cartes de l’U.E.)

 

On se retrouve donc aujourd'hui, avec une Suisse, grande comme une région française, divisée en 26 états autonomes, équipés chacun de leur code de loi, de leur système scolaire, voir même de leur propre langue! (Heureusement, ils ont réussi à s’accorder sur la monnaie.)

 

 

Et c'est la que le Röstigraben intervient!

 La Suisse est donc composée de 4 langues officielles(sans compter les innombrables patois parlé sur chaque versant de montagne.):

- Le Français, à peu de choses près (Panos, chni, natel, septante et nonante mis à part)

- Le Suisse Allemand, qui ne se transmet que de bouche de Suisse allemand à oreille de Suisse allemand. (Le truc, c'est que le Suisse allemand s'écrit comme de l'allemand, mais se prononce différemment.)

- Le Suisse Italien (Même problématique que le suisse allemand, mais la, ils sont beaucoup moins nombreux)

- Le romanche, uniquement parlé dans les grisons, le plus grand canton Suisse, avec la densité la plus faible... (Composé uniquement de montagnes).

 

Bref, le Röstigraben, en français « la frontière des Röstis", c'est ce qui sépare la Suisse romande (Francophone et bordélique), de la Suisse alémanique (Germanophone et carrée, très carrée).

Un fleuve symbolique sépare donc ces deux parties, ce fleuve s'appel la Sarine.

 

C'est la donc la chose troublante qui arrive dès que l’on franchit ce fleurve : On roule en suisse romande, tranquille sur la route, les panneaux indiquent "Sortie" ou "Police" ou encore "Genève" ou autre, quand d'un coup, sans prévenir, votre univers bascule, sans même un panneau de bienvenue, on voit indiqué de partout des "Ausfhart", "Polizeï" et autres "Genf".

 

Très troublant donc, surtout qu'après dix minutes de route du coté obscur, vous pouvez être sur que plus personne ne vous comprends. Vous êtes donc obligés de faire appel à vos rares souvenirs de cours d'allemand, si vous en avez eu, ou encore essayer d'y aller en Anglais, si vous avez de la chance.

 

Mais au fait, je ne vous ai toujours pas expliqué ce que c'est qu'un Rösti du coup? C'est en fait, un plat Suisse allemand, une sorte de galette de pomme-de-terres dont je suis assez friand, mais qui est très fréquemment employé par les romands pour caractériser les autres.

 

Le Röstigraben, est donc la terminologie employée d’un coté comme de l’autre pour désigner les différences culturelles profondes qui séparent les helvêtes.

 

Bref, comme vous pouvez le constater, pas simple du tout la vie de petit suisse.

 

Publié dans Swiss Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
C'est plus que de la nostalgie, c'est du manque !Neuchatel oui, par contre Valorbe, me semble pas.Et toi, tu vas souvent en France ?
Répondre
J
<br /> j'habite à 500 m de la frontiere... donc oui, assez souvent en France. :)<br /> <br /> <br />
C
Ahhhh, des Röstis....j'adore ! avec le chocolat, je crois que c'est une chose suisse que j'adoooore ! euh, comment ça je suis hors sujet?
Répondre
J
<br /> hehehe, bienvenue en Suisse. :) la fondue Suisse est très bonne aussi<br /> <br /> <br />
G
Et je connais d'autant plus ces "frontières" pour être née en Franche Comté et avoir habiter pas mal de temps à 10 mn de la Suisse... Aaah ! Les Babibouchettes de mon enfance...
Répondre
J
<br /> hehe, on sent la nostalgie.<br /> Tu dois connaitre Neuchatel et Valorbe j'imagine<br /> <br /> <br />
C
Et dire qu'on se plaint, dans notre plat pays qui est le mien, avec nos 2 langues ... Mais étrangement, j'entends moins parler de problème d'organisation politique que chez nous. Bon, j'avoue, je capte pas trop de chaine suisse (du moins en français), mais ça semble tout de même plus stable.
Répondre
J
<br /> Les belges sont quand meme de sacrés phénomènes à ce sujet.<br /> <br /> J'ai connu les deux pays et c'est quand meme plus souple la suisse, il est vrai<br /> <br /> <br />
S
Ce qui a l'air d'un assemblage plus hétéroclite que la Belgique, fonctionne à merveille, bizarre. Le Rösti je suis sûr d'aimer!
Répondre
J
<br /> Très bon le Rosti, avec du Gruyère rapé et de la viande séchée<br /> <br /> <br />